2013 2014

South of Somewhere

Il ne s’agit nullement d’un récit consacré aux pourtours de la Méditerranée. Un corpus d’images volontairement désincarnées -figurant la présence humaine- représentant la lumière, la chaleur qu’elle dégage inlassablement, transmettant un ressenti froid et implacable dans sa pesanteur : à travers la lumière se reforment les cicatrices oubliées, et croisant la mort, elle la consume, offrant naturellement renaissance à la vie.

Cette brutalité du climat se marie à celle de la géométrie, aux lignes accablantes à peine contrebalancées par de rares courbes. L’une de ces lignes directrices, la mer, omniprésente, joue un rôle capital -plus particulièrement pour les insulaires- tout à la fois isolant les terres et les ouvrant vers le vaste monde. Une frontière qui offre force et faiblesse.

Ce n’est pourtant pas tout, South of Somewhere représente également une quête, une introspection en direction de son propre Sud. Une sorte de voyage initiatique profond et sophistiqué à destination de sentiments singuliers, de ténèbres, de son Sud intime.


Ce travail s’est vu sélectionné parmi les “50 best entries” du Prix Leica Oskar Barnack 2015. Dans sa version intégrale, South of Somewhere est publié sous la forme d’un cahier de photographies : • REC | #2. Ce cahier est disponible dans quelques galeries et librairies parisiennes choisies ainsi qu’en ligne ici même : Livres [Bookstore].

Facebook Twitter Google Plus

2/6

South of Somewhere
South of Somewhere
South of Somewhere
South of Somewhere
South of Somewhere
South of Somewhere
South of Somewhere
South of Somewhere
South of Somewhere
South of Somewhere
South of Somewhere
South of Somewhere